CIRA Limousin
Accueil > Agenda > l’étranger, un texte dAlbert Camus

l’étranger, un texte dAlbert Camus

Lundi 12 juin à 20 h 15 Au Cira Limousin 64, avenue de la Révolution, Limoges

Lundi 12 juin à 20 h 15
Au Cira Limousin
64, avenue de la Révolution, Limoges

Seul contre tout…

« Aujourd’hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. »
Incipit « L’Étranger »

Étranger à la vie, au monde, aux hommes et à lui-même, Meursault fatalement solitaire oppose à la morale sociale, à l’ennui des conventions de la société, à l’absurdité de l’existence, un irréductible non, prémices d’une révolte fondamentale seule capable de justifier la comédie de la vie...

La voix narrative récuse toute explication, toute analyse psychologique, tout commentaire moral. Camus, à la façon des classiques, dit le plus en disant le moins.

Publié en 1947, « L’Étranger » arrivera en tête du classement des cent meilleurs livres du XXe siècle en 1999. Il a été traduit en quarante langues, adapté à la scène, et au cinéma par Luchino Visconti en 1967.

Pourquoi lire encore Camus aujourd’hui ? Par conformisme ? Tout au contraire : parce que c’est un éveilleur. Camus traduit la révolte justifiée de la jeunesse, mais rappelle la responsabilité de chacun. Camus dit la beauté du monde dans une langue claire et belle. Camus vivifie et prémunit son lecteur contre toute forme de cynisme.
Jean-Louis KUFFER

Ni bourreau ni victime, Camus prônait le devoir d’hospitalité avec les réfugiés. De 1948 à 1960, il a écrit dans tous les journaux anarchistes. Il estimait beaucoup la corrézienne RIRETTE MAÎTREJEAN, correctrice libertaire (qui avait été impliquée dans la Bande à Bonnot).

Rirette

Participation aux frais 10 € / Réservation conseillée
06 58 92 62 38 / cira.limousin@free.tr

le petit théâtre – cielpt@gmail.com / 06 16 39 24 85

2011-2017 | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0