DEPLIANT INFOS PRATIQUES CIRA LIMOUSIN
CIRA Limousin
Accueil > VIVRE LIVRES > L’envie de Révolution française des Gilets jaunes

Temps critiques

L’envie de Révolution française des Gilets jaunes

nouveau supplément n°5 Sur Gilets jaunes au n°19 de Temps critiques

Dès les premières occupations des ronds-points, des péages d’autoroute, des zones commerciales, lors des manifestations dans les rues et sur les places, les emblèmes de la Révolution française sont présents et mis en avant par les Gilets jaunes. Drapeaux tricolores, bonnets phrygiens, guillotines et chants de la Marseillaise donnent le ton et rythment les diverses formes de lutte. Dans les réunions et sur les réseaux sociaux circulent mots d’ordre stratégiques et modes d’actions politiques qui, pour la plupart, font référence aux moments forts de la Révolution française : cahiers de doléances, destitution1 du président-monarque, assemblées citoyennes, abolition des corps intermédiaires, démocratie directe, fin de l’injustice fiscale, contrôle des élus et baisse de leurs rémunérations, appel à former un pouvoir constituant, union des patriotes pour la défense de la nation, etc. Cette référence a été maintes fois constatée, décrite et commentée. Mais le plus souvent elle l’a été comme une référence symbolique plus que réelle ; comme une nostalgie ; au mieux comme une impulsion politique donnée à la lutte. Or, deux questions décisives se posent dans le rapport des Gilets jaunes à la Révolution française et elles n’ont que rarement été envisagées : 1 – Au-delà des déterminations historiques propres à la Révolution française, quelle est la valeur qui est revendiquée comme commune entre ces deux moments ? Nous posons que c’est la valeur d’universalité qui est au cœur de ces deux moments ; une aspiration vers l’universalité de la communauté humaine. 2 – La seconde question est encore plus rarement évoquée à propos de cette envie de révolution française de la part des Gilets jaunes. Pourquoi la Révolution française est-elle la seule et unique référence à des révolutions du passé ? Pourquoi les révolutions ouvrières, prolétariennes, « communistes » des XIXe et XXe siècles sont-elles des références quasiment impossibles pour le mouvement des Gilets jaunes ?
2011-2019 | SPIP | squelette | | Plan du site | icone suivi activite RSS 2.0