CIRA Limousin
Accueil > Agenda > EXPOSITION Pierre-Valentin Berthier (1911-2012)

Une plume anarchiste et pacifiste

EXPOSITION Pierre-Valentin Berthier (1911-2012)

du 21 avril au 19 juillet 2016

Le vernissage a eu lieu le jeudi 21 avril 2016 à 18 heures. Il a été suivi d’une causerie en présence des amis de Pierre-Valentin BERTHIER : Bertrand LEDOUX et Jean-François AMARY
Fils d’un mégissier, Pierre-Valentin Berthier, avant d’avoir passé son Brevet, quitta le collège pour ne pas affronter le conseil de discipline qui s’apprétait à l’exclure. Il fut, de 1926 à 1936, ouvrier mégissier dans l’entreprise familiale à Issoudun : son père, artisan, travaillait seul ou, parfois, employait un compagnon. En 1932, il fonda à Issoudun une section des Combattants de la Paix, et en 1934, passant par Paris, prit part au " lancement " du journal de Fernand Planche la Conquête du Pain (Boulogne Billancourt, 45 numéros du 13 octobre 1934 au 13 décembre 1935). En 1932 il fut poursuivit suite à un article paru dans Le Semeur de Normandie et « en 1932-33 eut des démêlés avec l’autorité militaire » en tant qu’objecteur de conscience. En 1936, P.-V. Berthier devint journaliste, détaché à Issoudun pour le quotidien de Châteauroux, le Département de l’Indre. Ce journal où Berthier n’avait qu’une fonction de localier, fut libéral avant la guerre, vichyssois sous l’Occupation (il s’appelait alors le Département), et communiste après la Libération (il prit à cette époque pour nom la Marseillaise du Berry). En septembre 1951, Berthier fut licencié et remplacé par un militant du Parti communiste. Pendant la guerre d’Espagne il organisa à Issoudun un meeting de soutien à la CNT-FAI avec comme orateur Aristide Lapeyre.
2011-2017 | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0